23 janvier 2011

Louis-Ferdinand Céline seulement donné à lire 2 : Lettres

Lettre à Eugène Dabit, le 1er septembre 1935 "Cher vieuxJe rentre à Paris. Evidemment tout ceci est infâme! Mais que peut-on pour les hommes? Rien. Exactement Rien. Ce serait fait depuis longtemps s'ils avaient autre chose en eux que du meurtre. Au fond rien ne les a jamais empêchés de devenir meilleurs... Rien. Il n'y a que des alibis de mauvaise foi - des ergotages de gonzesses...Pauvre Barbusse! Il a fini sa vie dans le cafouillage. Comme Malraux comme Gide, comme tous les autres. La désertion pour l'artiste c'est de quitter... [Lire la suite]
Posté par Harmonia 27 à 12:45 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

23 janvier 2011

Louis-Ferdinand Céline seulement donné à lire 1 : Passages de "Nord"

Comme le titre l'indique, juste Céline donné à lire... " On peut très bien ne jamais aller voter, et avoir tout de même son opinion... et même plusieurs... privilège de l'âge... Un moment donné, vous ne lisez plus les articles... seulement la publicité... elle vous dit tout... et la rubrique "nécrologique"... Vous savez ce que les gens désirent et vous savez qu'ils sont morts... Suffit!... Tout le reste, bla-bla, gauche centre ou droite!... "Comptoirs tolérés" comme autrefois les maisons... pour tous... [Lire la suite]
Posté par Harmonia 27 à 11:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,